Accueil

Beaucoup rêvent d’être mannequin, défiler pour ce cher Jean­Paul ou parler couture avec notre vieil ami Karl, être en photo dans les plus beaux magazines ou se la jouer Eva Longoria ou Keira Knightley en arborant une moue parfaite dans les sports publicitaires à la télévision…

mais loin du strass et des paillettes, être mannequin est avant tout un travail de tous les jours et même si on a du mal à se défaire des préjugés en contemplant le physique plus qu’avantageux du beau Baptiste Giabiconi, non, non et non, le mannequin n’est pas qu’un corps !

Derrière son regard déterminé face à l’objectif, je vois chez le modèle des années de galères, à tenter de se dessiner un corps dans un petit studio, à refuser les invitations au resto, à courir de castings en castings, de shootings en shootings, et à attendre des réponses qui ne viendront jamais… Avec ces nombreuses déceptions, le mannequin s’est forgé émotionnellement. Et c’est cette force qu’il nous transmet à travers ses photos et ce qui nous séduit n’est pas uniquement son apparence mais ce qu’il dégage.

Alors oui, effectivement, il y a quand même pire que la vie de mannequin, me direz­-vous. Et quand ce dernier a réussi à dépasser tous ces obstacles (et qu’il mange de temps en temps un cheeseburger, le filou !), on a tendance à croire qu’il n’a qu’à « être beau et se taire ».

Détrompez­-vous ! Le mannequin est un surprenant chef d’entreprise et un manager hors pair. Choisir ses partenaires, ses projets et gérer son image sont des activités dépendantes de son entière responsabilité. En tant qu’agent artistique, vous êtes des centaines à me poser la question « Pourquoi n’ai­je pas eu de réponse à ma candidature ? ». Et bien, ça peut être soit parce que le selfie de vous dans votre salle de bain devant le miroir tacheté de dentifrice n’a pas séduit le directeur artistique (toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite), soit vous êtes blond aux yeux bleus et avez postulé pour une campagne de pub recherchant un brun aux yeux verts, soit parce que votre image véhiculée à travers les réseaux sociaux vous dessert professionnellement.

Et ça, ça s’apprend. Suivez mes conseils (Rubrique Web magazine) surtout, avant de faire votre choix final, prenez le temps de réfléchir ; votre carrière dépend de chaque choix que vous faites. Puisque votre candidature vous représente, soignez­la autant que lorsque vous passez trois heures dans la salle de bain avant une séance photo : on nettoie, on brush, on donne de la matière, on laque et ça sent bon la réussite !

Cédric Lévy.

 

 

 

119,858 total views, 6 views today